CBD : Quels sont les modes de consommations ?

Le cannabis sativa est une plante magnifique qui séduit bon nombre de consommateurs. Cette belle fleur contient plus de deux cents cannabinoïdes desquels elle tire ses effets sur l’organisme. L’un des plus en vue depuis quelques années, c’est le cannabidiol (CBD). Il est considéré par de nombreux chercheurs comme une substance chimique naturelle et non nocive. Il aurait de nombreux bienfaits sur la santé physique et psychologique. Pour cela, il a été légalisé et est proposé sur le marché sous différentes applications. Toutefois, pour bien profiter de ses bienfaits, il faut apprendre à bien le consommer. Découvrez dans cet article les différentes façons de profiter du CBD.

Quels sont les différents produits à base de CBD disponibles ?

L’évolution de la science permet aujourd’hui d’incorporer le CBD à de nombreux produits homologués par le parlement européen. En vous rendant dans une shop de CBD, vous pourrez vous procurer du cannabidiol sous la forme de fleurs de CBD, de e-liquides au CBD, d’huile concentrée au CBD, de cristaux purs de CBD ou encore de capsules CBD. Vous trouverez aussi des comestibles tels que des bonbons à base de CBD, des gâteaux au CBD, des biscuits et cookies au CBD, ainsi que des boissons au CBD. De plus, de nombreux fabricants proposent des produits de cosmétiques tels que des baumes CBD, des lotions du corps au CBD, des démaquillants au CBD et bien d’autres produits.

Quels sont les différents procédés de consommation du CBD ?

Étant donné qu’il est disponible sous plusieurs formes, le cannabidiol peut se consommer de différentes façons.

Consommation par voie sublinguale

La consommation par voie sublinguale est un mode d’administration adopté pour les huiles CBD. Elle consiste simplement à déposer sous la langue quelques gouttes d’huile à l’aide d’une pipette. L’huile doit être maintenue à ce niveau pendant environ 90 secondes avant d’être avalée. Ainsi, les composés actifs présents dans ce produit sont absorbés par les muqueuses buccales et sont directement dirigés dans le système sanguin.

La consommation par voie sublinguale est beaucoup plus efficace et rapide d’action. Selon les scientifiques, les premiers effets sont ressentis environ 15 minutes après l’administration. Ceci n’est que la conséquence du contournement du système digestif. Sachez que ce mode de consommation du CBD est particulièrement très répandu puisqu’il est optimal et sans aucun risque. Pour cela, il est très recommandé par les médecins. En ce qui concerne le dosage d’huiles de CBD, il n’en existe pas de standard. La dose dépend de différents critères, à savoir l’âge, le poids, la maladie à soulager et bien d’autres points. Sur l’emballage du flacon d’huile, une posologie est souvent indiquée. Il est conseillé de la respecter à la lettre.

Le vapotage

Aujourd’hui, le vapotage est une tendance très répandue. Nombreux sont ceux qui préfèrent migrer vers ce mode de consommation du fait de ses multiples bienfaits sur la santé. Si vous faites partie de ce nouveau groupe, sachez qu’il est possible de combiner vapotage et CBD. Cette forme d’administration est recommandée pour l’e-liquide au CBD. En l’adoptant, vous profiterez assez rapidement des effets de cette substance chimique naturelle. Et ceux-ci peuvent durer jusqu’à 4 heures. Toutefois, pour bien bénéficier des avantages du CBD, il est nécessaire de disposer d’une e-cigarette assez performante. Pour vous en procurer, vous pouvez voir sur ce site d’accessoires pour fumeur.

L’inhalation du CBD

L’inhalation du CBD est un mode d’administration qui peut être adopté pour les fleurs CBD, pour la résine CBD ou encore pour la Wax de CBD. Pour consommer ces produits par inhalation, vous aurez besoin d’un vaporisateur. Ce dernier est un appareil performant qui se charge de chauffer votre produit. Cette combustion permettra de libérer de la vapeur que vous inhalerez. Pour un bon chauffage, il est conseillé de régler la température du vaporisateur entre 160 et 220 degrés. En deçà des 160 degrés, l’appareil ne chauffera pas le produit de façon optimale afin que celui-ci puisse libérer de la vapeur. Et lorsque vous réglez votre appareil au-delà de 220 degrés, vous risquez de brûler le produit CBD, ce qui pourrait provoquer une irritation de la gorge. En optant pour l’inhalation de CBD, vous ressentirez rapidement les effets des principes actifs de la molécule. Et ceux-ci peuvent durer pendant de nombreuses heures.

L’infusion du CBD

L’infusion du CBD est un mode de consommation idéalement recommandé pour les fleurs, mais aussi pour l’huile de CBD. Quel que soit le produit utilisé, sa préparation est assez simple à réaliser.

Pour les fleurs CBD

Pour préparer votre infusion, vous aurez besoin de quelques ingrédients, à savoir les fleurs, de l’eau et une matière grasse. Cette dernière peut être du miel, de la crème, du lait, du beurre. Dès que vous avez tous les ingrédients, vous pouvez entamer la préparation.

Il vous faudra verser l’eau dans une casserole et la laisser au feu jusqu’à ébullition. Dès que l’eau commence à bouillir, effritez vos fleurs et mettez-les dans le liquide. Par la suite, ajoutez à ce mélange le corps gras que vous aurez choisi. Laissez le tout à feu très doux pendant environ 15 minutes. Après ce laps de temps, retirez votre tisane du feu et filtrez-la à travers une passoire à thé. Vous pouvez désormais déguster votre boisson.

Pour l’huile de CBD

Pour préparer votre infusion avec de l’huile de CBD, vous devez commencer par faire bouillir une tasse d’eau dans une casserole. Dès que le liquide bout, ajoutez-y votre tisane habituelle ou votre thé préféré et laissez infuser durant une dizaine de minutes. Par la suite, retirez le sachet de thé ou les feuilles de tisane. Vous pouvez maintenant ajouter quelques gouttes d’huile de CBD à votre boisson. Pour finir, versez du lait, du miel ou une cuillère à soupe de beurre pour permettre à l’huile de bien se mélanger au liquide. Enfin, versez votre décoction dans une tasse et savourez-la.

Avec l’infusion, les effets du CBD sont ressentis un peu plus lentement notamment entre 30 et 60 minutes après la prise. Toutefois, ceux-ci durent plus longtemps, généralement jusqu’à 6 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.